La BCE abaisse son taux directeur à 0,05% et met en place un plan de rachats d'actifs privés | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
La BCE abaisse son taux directeur à 0,05% et met en place un plan de rachats d'actifs privés
©

En baisse

La BCE abaisse son taux directeur à 0,05% et met en place un plan de rachats d'actifs privés

Dès l'annonce de ce nouvel assouplissement monétaire, l'euro a plongé face au dollar, légèrement au delà de 1,30 dollar.

Mario Draghi et la BCE ont tranché. Ce jeudi en début d'après-midi, le président de la Banque centrale européenne a annoncé une baisse du principal taux directeur qui passe de 0,15% à 0,05% soit le plus bas niveau historique. La majorité des spécialistes ne tablaient pas sur une telle annonce qui devrait avoir des effets limités. Dès l'annonce de ce nouvel assouplissement monétaire, l'euro a plongé face au dollar, légèrement au delà de 1,30 dollar.

A LIRE AUSSI - Mario Draghi fait sauter un verrou idéologique à la BCE pour combattre la déflation

Le taux de dépôt passe lui de 0,10% à 0,20%. Quant au taux marginal, il baisse de 0,40% à 0,30%. En complément des annonces précédentes, Mario Draghi a pu annoncer la mise en place d'un plan de rachats d'actifs dont les détails seront dévoilés lors de la réunion du octobre prochain. Un programme qui peut ainsi être assimilé au plan d'assouplissement quantitatif qui avait pu être mise en place par la Réserve Fédérale américaine, par la Banque d’Angleterre ou par la Banque du Japon, verra le jour dans les prochaines semaines, afin de soutenir la croissance de la zone euro. A une différence notable, les plans mis en place dans ces pays concernaient principalement de la dette publique, alors qu'il est ici question de titres privés. Croissance de la zone euro dont les anticipations ont été révisées à la baisse par les économistes de la BCE, à 0.9% pour 2014, 1.6% pour 2015 et 1.9% pour 2016

Autre apport, Mario Draghi a indiqué que cette décision n'a pas été prise à l'unanimité par les membres du conseil des gouverneurs, ce qui marque le début d'une nouvelle ère au sein de la BCE.

Lu sur ecb europa

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !