L'UMP marque le premier anniversaire du quinquennat de Hollande avec une photo choc | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
L'action de François Hollande se résume à "un an d'échecs pour la France et les Français" selon l'UMP.
L'action de François Hollande se résume à "un an d'échecs pour la France et les Français" selon l'UMP.
©Affiche UMP

Offensive

L'UMP marque le premier anniversaire du quinquennat de Hollande avec une photo choc

L'affiche, qui sera placardée par les militants, a été tirée à 150 000 exemplaires.

Dans la nuit de dimanche à lundi, l'UMP va mener une opération nationale, organisée avec le concours des militants de toutes les fédérations. L'objectif : coller sur tous les panneaux d’affichage une photo choc qui résume selon le parti l'action du président de la République depuis sa prise de fonction le 6 mai 2012.

La photo choisie par l'UMP est celle du président le jour de son investiture, debout, trempé sous la pluie, avec un seul mot pour légende, "L'échec", et le logo de l'UMP accompagné de la mention "rejoignez l'UMP".


Pour le premier anniversaire de Hollande à l’Elysée, l’UMP a tiré cette affiche à 150 000 exemplaires.

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Le parti de Jean-François Copé recense dix domaines dans lesquels l"échec" est, selon lui, patent chez l’exécutif : chômage, dette, pouvoir d'achat, croissance, sécurité, immigration irrégulière, République exemplaire, politique internationale, cohésion sociale et gouvernance.

"Cette affiche a été tirée à 150 000 exemplaires. Elle s’inscrit dans le cadre d’une campagne plus globale autour de cet anniversaire. Nous allons aussi diffuser un tract de quatre pages, tiré à 3 millions d’exemplaires, qui reprend le bilan catastrophique de Hollande au cours de cette première année", a-t-on précisé au siège du parti.

Jean-François Copé a prévu de tenir un grand meeting à Nîmes lundi, jour anniversaire de l'élection de François Hollande.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !