L'UE appelle la Russie à cesser ses frappes en Syrie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Moscou affirme pourtant combattre en priorité le groupe Etat islamique.
Moscou affirme pourtant combattre en priorité le groupe Etat islamique.
©Reuters

Mise en garde

L'UE appelle la Russie à cesser ses frappes en Syrie

L'Union européenne estime qu'il est impossible d'obtenir une "paix durable avec les dirigeants actuels".

Par le biais d'un texte publié ce lundi, l'Union européenne appelle la Russie à "cesser immédiatement" ses frappes aériennes contre l'opposition modérée en Syrie, et juge qu'il est impossible d'obtenir une "paix durable avec les dirigeants actuels".

Selon la déclaration commune des ministres des Affaires étrangères de l'UE, adoptée à Luxembourg,"Le régime d'Assad porte la plus grande responsabilité dans les 250.000 morts qu'a fait le conflit et les millions de personnes qu'il a déplacées". Ils appellent également à "cesser les bombardements aveugles" de barils d'explosifs ou d'armes chimiques.

"Cette escalade militaire risque de prolonger le conflit, de saper le processus politique, d'aggraver la situation humanitaire et d'augmenter la radicalisation (…) Alors que la crise s'intensifie, il devient de plus en plus urgent de trouver une solution durable pour mettre fin au conflit" ajoute le texte de l'UE.

Moscou affirme combattre en priorité le groupe jihadiste Etat islamique (Daech) en Syrie, ce que contestent les Occidentaux, qui soutiennet que la majorité des frappes russes concernent des zones stratégiquement importantes pour le régime et où l'EI n'est pas implanté.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !