L'ex-mari de Julie Gayet prend sa défense sur Europe 1 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
L'ex-mari de Julie Gayet prend sa défense sur Europe 1
©

La femme parfaite

L'ex-mari de Julie Gayet prend sa défense sur Europe 1

Selon Santiago Amigorena, les rumeurs d'une liaison entre l'actrice et François Hollande seraient infondées. Par ailleurs, malgré la rafale médiatique qui s'est abattue sur elle depuis vendredi, Julie Gayet resterait "très calme".

"Il n’y a aucune faute. Il n’y a aucune tromperie", assure Santiago Amigorena, l'ex mari de Julile Gayet au micro de Nicolas Poincaré sur Europe 1. L'acteur et producteur argentin a tenu à prendre publiquement la défense de l'actrice suite aux déclarations du magazine Closer sur sa prétendue relation avec François Hollande et aux rumeurs qui en ont découlé.

"Je parle parce que son nom a été mêlé à cette affaire" a-t-il déclaré. "Je suis attristé et extrêmement surpris par tout ce qu’on dit sur elle", a-t-il ajouté, évoquant une "actrice sublime" et "une mère qui s'occupe de ses enfants". Julie Gayet n'est pas apparue en public depuis les rumeurs diffusées dans Closer à son sujet et n'a pas souhaité les commenter. Selon Santiago Amigorena, malgré la situation tendue, elle reste "très calme" et "très sûre d'elle".

"Je ne suis pas son porte-parole", s'est défendu celui qui a été marié à l'actrice pendant huit ans. Il a tout de même mis un point d'honneur à démentir le lien qui a pu être fait entre son ex-femme et le banditisme corse. "Quand on lit les titres dans la presse on a l’impression que le grand banditisme a mis un appartement à disposition du président de la République", a-t-il regretté. "Et là on se rend compte que n'importe quel détail peut devenir absolument n'importe quoi", a-t-il ajouté.

Selon lui, l'appartement dans lequel habite Julie Gayet lui a été prêté par la mère d'un copain de classe de leurs enfants, l’actrice Emmanuelle Hauk. Cette dernière a été la compagne d'un Corse connu des services de police. Santiago Amigorena a conclu l'entretien en précisant qu’il ne connaissait pas François Hollande.

lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !