L'Etat cède 4,15% d'Engie contre 1,5 milliard d'euros | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
L'Etat cède 4,15% d'Engie contre 1,5 milliard d'euros
©BERTRAND LANGLOIS / AFP

Dégraissage

L'Etat cède 4,15% d'Engie contre 1,5 milliard d'euros

Ces recettes seront utilisées pour financer un fonds pour l'innovation.

L'Etat se sépare un peu de son patrimoine. En l'occurrence, il a cédé 4,15% d'Engie pour récupérer 1,53 milliard d'euros. Malgré cette perte de capital, l'Etat possède toujours 24,1% du géant de l'énergie et reste ainsi l'actionnaire de référence.

Cette cession était attendue et fait suite à une de même ampleur, réalisée en janvier dernier par le gouvernement précédent. Après Engie, d'autres pourraient suivre  Renault, Air Franc… Le but est de financer un fonds d'investissement public dédié à l'innovation, à hauteur de 10 milliards d'euros. "Cette cession de titres s'est déroulée dans de très bonnes conditions pour les intérêts patrimoniaux de l'Etat" a déclaré le ministre de l'Economie Bruno Le Maire dans un communiqué. "Elle constitue la première étape du plan de cessions d'actifs pour un montant de 10 milliards d'euros que j'ai annoncé au mois de juillet."

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !