L'épargne pollue | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Finance
L'épargne pollue
©

Environnement

L'épargne pollue

Le constat est pour le moins étonnant: l'épargne, selon la nature des placements financiers des banques, génère du CO2 dans des mesures non négligeables.

Stanislas Dupré constate, dans son livre Que font-ils de notre argent? (NIL éditions), que chaque Français émet en moyenne 15 tonnes de CO2 avec son épargne, contre 10 avec sa consommation globale.

Ce chiffre varie en fonction des investissements de chaque banque. Parmi celles qui émettent le plus de gaz à effet de serre, le groupe Crédit Agricole se démarque car il place une part importante de l'épargne de ses clients dans les énergies polluantes. En revanche, les placements de la Banque Postale sont plus "verts" car cette banque ne peut pas investir dans les entreprises.

Stanislas Dupré propose l'instauration d'un système de bonus-malus pour orienter l'épargne des particuliers vers des activités moins polluantes.
Le journal Le Monde, lui, a mis en ligne une calculette pour mesurer l'empreinte carbone de son épargne. Le quotidien a également interrogé Matthieu Welhoff, du "service économie et prospective" de l'Adème, qui attend une plus forte prise de conscience de ce problème par les banques: "Il n'y aura de véritable basculement que lorsque l'industrie financière elle-même admettra que continuer à investir dans des activités économiques liées au réchauffement climatique présente un risque économique majeur, y compris pour elle".

Lu sur L'Expansion

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !