L'entourage de Karim Benzema soupçonné d'une tentative d'enlèvement pour un contentieux financier | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
L'entourage de Karim Benzema soupçonné d'une tentative d'enlèvement pour un contentieux financier
©FRANCK FIFE / AFP

Enquête

L'entourage de Karim Benzema soupçonné d'une tentative d'enlèvement pour un contentieux financier

Selon des informations du Monde, le parquet de Paris a ouvert une enquête après la plainte d'un ancien proche de la star madrilène. Cette affaire a été révélée jeudi par Mediapart.

La rédaction de Mediapart a révélé ce jeudi une nouvelle affaire qui implique des proches de Karim Benzema. 

Les faits concernent un contentieux autour d'une somme d'argent : 50.000 euros en liquide. Ce montant devait normalement être restitiué à Karim Benzema. 

Ce différend financier serait à l'originie d'un kidnapping manqué à l'encontre de l'individu en question. 

Selon des informations de Mediapartet du Monde, Léo D.; 33 ans, qui gravite dans l'entourage de Karim Benzema perçoit les 50.000 euros au Maroc, auprès d'un sponsor. L'argent doit normalement revenir à Karim Benzema. Une fois arrivé à la douane de l'aéroport de Marrakech, Léo D. est arrêté par les douaniers et la somme qu'il transporte est alors saisie. 

L'entourage de Karim Benzema ne croit pas à cette information et reste persuadé que Léo D. a conservé l'argent pour lui. 

A son retour à Paris, le dimanche 7 octobre, Léo D. se trouve à Paris, dans le 13e arrondissement. Un van noir s'arrête près de lui. A l'intérieur du véhicule, il reconnaiît Smaïne T., un ami d'enfance de Kariml Benzema. Il aurait alors insisté, avec le chauffeur, pour que Léo D. entre dans le véhicule. Le jeune homme réussira à résister et refuse de monter à bord du van.    

Le lendemain, Léo D. dépose plainte pour tentative d'enlèvement et de séquestration. 

Selon les informations d'une source proche du dossier auprès de l'AFP, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour tentative d'extorsion après cette plainte déposée contre Smaïne T. 

D'après les premiers éléments de l'enquête, Karim Benzema n'était pas dans le van au moment de la scène dans le treizième arrondissement. 

Maître Sylvain Cormier, l'avocat de Karim Benzema a indiqué qu'il comptait "immédiatement" porter plainte pour dénonciation calomnieuse.

"Cet homme n’a aucune ITT, il accuse un proche de Karim Benzema de lui avoir pris le bras, on sait par ailleurs que Karim Benzema n’était pas présent sur les lieux et pourtant on titre sur une suspicion de tentative d’enlèvement, c’est parfaitement grotesque".

Karim Benzema a tenu à dénoncer cette nouvelle "affaire" et souhaite balayer ces accusations qui ne le concernent pas directement.

Lu sur Mediapart

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !