L'Elysée dément la participation d'Alexandre Benalla à des réunions sur des questions de sécurité durant sa suspension | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
L'Elysée dément la participation d'Alexandre Benalla à des réunions sur des questions de sécurité durant sa suspension
©Benjamin CREMEL / AFP

Contre-attaque

L'Elysée dément la participation d'Alexandre Benalla à des réunions sur des questions de sécurité durant sa suspension

Selon des informations de France info, l'Elysée a démenti qu'Alexandre Benalla ait pu participer à des réunions sur des questions de sécurisation pendant sa période de mise à pied. La parole présidentielle serait-elle imminente ?

L'Elysée a tenu à riposter ce mardi 24 juillet face aux accusations, à la suite des auditions de la journée de lundi, pointant la responsabilité du Palais.  L'Elysée a donc démenti, ce mardi 24 juillet, auprès de la rédaction de France info qu'Alexandre Benalla ait participé à des réunions importantes sur le plan de la sécurisation, pendant la période de sa suspension. 

Cette réaction intervient après les propos d'Alain Gibelin, lundi devant la commission parlementaire. Ce dernier indiquait qu'Alexandre Benalla était présent les 2 et 18 mai dernier, alors qu'il était mis à pied. L'Elysée a démenti cette information aurpès de France info. 

Alexandre Benalla avait été mis à pied pendant deux semaines après ses actes violents en marge des manifestations du 1er mai.

Lors de son audition à l'Assemblée nationale, lundi soir, Alain Gibelin, directeur de l'ordre public à la préfecture de police, avait affirmé qu'il navait pas été informé de la sanction prononcée contre Alexandre Benalla et que le "Monsieur Sécurité" du président de la République avait donc participé à des réunions de sécurisation pour l'Elysée pendant la période du 2 et du 18 mai. Durant cette période, Alexandre Benalla était pourtant censé être suspendu. 

Ce mardi matin, Alain Gibelin est revenu sur ses déclarations lors de la commission à l'Assemblée lundi. Ses propos sont beaucoup plus en adéquation avec la version de l'Elysée dorénavant.  

Le président de la République a annulé son déplacement sur le Tour de France, prévu ce mercredi. Le chef de l'Etat, Emmanuel Macron, doit effectuer une visite en cette fin de semaine (jeudi et vendredi) au Portugal et en Espagne. 

Lu sur France info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !