L'Arabie saoudite aurait piraté le téléphone de Jeff Bezos | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
L'Arabie saoudite aurait piraté le téléphone de Jeff Bezos
©ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

National Enquirer VS Washington Post

L'Arabie saoudite aurait piraté le téléphone de Jeff Bezos

Selon des informations de la BBC et du Daily Beast, Gavin de Becker, l'enquêteur qui travaillait pour le patron d'Amazon, a dévoilé que l'Arabie saoudite avait piraté le téléphone de Jeff Bezos et avait pu accéder à des données confidentielles.

Jeff Bezos avait engagé un enquêteur, Gavin de Becker, afin de découvrir comment ses messages privés avaient pu être dévoilés dans la presse et notamment dans le tabloïd The National Enquirer. Cet enquêteur a fait un lien entre le piratage du téléphone du patron d'Amzaon, Jeff Bezos, et la couverture par le Washington Post de la mort mystérieuse du journaliste Jamal Khashoggi au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul. Jeff Bezos est en effet le propriétaire du Washington Post. 

Gavin de Becker a fait part de ses conclusions auprès de fonctionnaires fédéraux américains. Il s'est confié sur cette affaire dans les colonnes du Daily Beast

"Nos enquêteurs et plusieurs experts ont conclu avec une grande certitude que les Saoudiens avaient accès au téléphone de Jeff Bezos et avaient obtenu des informations confidentielles". 

Jeff Bezos avait déjà évoqué être victime d'un chantage par la société qui détient le National Enquirer (American Media Inc). Le journal en question aurait menacé de publier des photos intimes du patron d'Amazon. Le National Enquirer avait fait de nombreuses révélations sur la vie privée de Jeff Bezos et avait publié des photographies et des messages privés.

Selon le Wall Street Journal, le frère de Lauren Sanchez, la femme qui entretenait une relation avec Jeff Bezos, aurait vendu ces textos compromettants. 

L'enquêteur Gavin de Becker, selon des précisions de la BBC, a clairement évoqué les menaces et les pressions de l'Arabie saoudite liées à l'affaire Khashoggi : 

"Certains Américains seront surpris d'apprendre que le gouvernement saoudien est très déterminé à faire du mal à Jeff Bezos depuis le mois d'octobre dernier, lorsque le Washington Post a commencé à couvrir sans relâche le meurtre de Khashoggi. Il est clair que Mohammed ben Salmane considère le Washington Post comme un ennemi majeur". 

Selon les révélations de Gavin de Becker, le piratage des messages intimes de Jeff Bezos viendrait donc des autorités saoudiennes. 

D'après des informations du Monde, la société Gavin de Becker et Associates, créée en 1978 à Los Angeles, "passe pour une des meilleures sociétés de protection pour tout ce que l’Amérique compte de stars, de grands dirigeants d’entreprises ou de personnalités politiques".

BBC

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !