L'Allemagne suspend la certification du nouveau gazoduc entre la Russie et l'Allemagne | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Gaz
Gaz
©DR

Ukraine

L'Allemagne suspend la certification du nouveau gazoduc entre la Russie et l'Allemagne

Une mesure de rétorsion après la reconnaissance russe de territoires ukrainiens indépendantistes

A la suite de la reconnaissance par la Russie de l’indépendance de deux territoires ukrainiens prorusses, le gouvernement allemand annonce qu'il suspend la procédure de certification du gazoduc Nord Stream 2 qui doit relier la Russie à l'Allemagne.

Sa future mise en service est donc suspendue.

 "Il est important, en plus des premières sanctions, d’éviter une nouvelle escalade et donc une catastrophe », a indiqué le chancellier allemand Olaf Scholz « C’est l’objectif de tous nos efforts diplomatiques » qui a fait une inquiétante référence au passé : « quatre-vingts ans après la fin de la seconde guerre mondiale, une guerre menace l’Europe de l’Est ».

Ceci alors que l'Union Européenne dépend déjà beaucoup, actuellement, de la Russie pour son approvisionnement en gaz. Mais Ursula von der Leyen croit que l'UE peut se passer du gaz russe si Vladimir Poutine décide de suspendre les livraisons.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !