L'action de la BCE ne convainc pas les investisseurs de la zone euro | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
L'action de la BCE ne convainc pas les investisseurs de la zone euro
©

Pas bien

L'action de la BCE ne convainc pas les investisseurs de la zone euro

Le sentiment des investisseurs s'écroule au sein de la zone euro. Situation actuelle ou future, la faiblesse des indicateurs prend l'ensemble des acteurs par surprise.

Malgré les félicitations unanimes qui ont suivi les décisions prises par la BCE, les investisseurs n’ont pas la même interprétation. En effet, le Sentix Group Research publiait ce lundi matin son indicateur de confiance relatif à la zone euro, et la chute est brutale. L’indice chute à 8.5 points en juin alors qu’il s’affichait encore au niveau de 12.3 en mai. La surprise est totale car les économistes interrogés par Reuters attendaient une progression de l’indice à 13.2.

 
 
 

L’indice relatif à la situation actuelle s’écroule de 7.5 à 0.3 points, alors que l’indice relatif aux attentes à 6 mois baisse plus modérément de 18.3 à 17. 

La déception est grande car la zone euro marche à contrecourant. Les Etats Unis affichent quant à eux un indice à 25, et les pays émergents subissent également une amélioration de leurs conditions économiques. Par contre, rien n’y fait, Mario Draghi ou pas, la zone euro reste collée à la stagnation. "La baisse des indicateurs de la zone euro sont une surprise alors que la Banque centrale européenne vient juste d’annoncer un "package" entier de nouvelles mesures pour promouvoir la croissance et l’inflation". 

"Il s’agit de la seconde baisse consécutive pour la zone euro. Les investisseurs jugent la situation actuelle comme étant bien pire que lors des mois précédents. Leurs prévisions à 6 mois sont également à la baisse". "Clairement, les investisseurs ont été impressionnés par la faiblesse des dernières statistiques (croissance du PIB, indicateurs avancés), la faiblesse de l’inflation au sein de la zone euro, ainsi que par le résultat des élections européennes". 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !