Kem One : le projet de reprise validé par la justice | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Kem One : le projet de reprise validé par la justice
©

Dénouement heureux

Kem One : le projet de reprise validé par la justice

Vendredi, le tribunal de commerce de Lyon a donné son feu vert au projet de reprise de l'industriel français Alain de Krassny, associé au fonds d'investissement américain OpenGate Capital.

Happy end pour le groupe chimique Kem One. Après neuf mois d'incertitude, et un ultime coup de théâtre mercredile tribunal de commerce de Lyon a validé vendredi le projet de reprise de l'industriel français Alain de Krassny. L'administrateur judiciaire a estimé que le projet offrait "des conditions d'exploitation et de financement exceptionnelles", rapporte Le Monde. 

Officiellement, Krassny était le seul en lice. L'autre candidat, le fonds d'investissement américain OpenGate Capital, s'était retiré jeudi. Un retrait de pure forme car les deux repreneurs potentiels avaient convenu la veille de fusionner leurs offresLeur plan prévoit l'apport par chaque repreneur de 5 millions d'euros.

Une liquidation aurait mis au chômage les 1 300 salariés de Kem One concernés par le redressement judiciaire, et aurait eu un effet domino sur 10 000 emplois dans la filière pétrochimique selon le gouvernement, jusqu'à 25 000 selon les syndicats, rapporte Le Parisien.

Lu sur Le Monde.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !