Kadhafi, cible de l'OTAN | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Kadhafi, cible de l'OTAN
©

Changement de ton

Kadhafi, cible de l'OTAN

Un officiel de l'OTAN a confié à CNN que la résolution 1973 de l'ONU pouvait justifier de le cibler directement.

C'est un changement de ton notable dans le discours de l'OTAN. Un militaire haut placé dans l'organisation a confié anonymement à CNN que le colonel Kadhafi pouvait désormais être considéré comme une cible légitime :

"La résolution [1973] s'applique à Kadhafi car, en tant que chef de l'armée, il fait partie de la structure de contrôle et de commande et constitue donc une cible légitime."

Le bureau du colonel Kadhafi avait déjà été détruit par une frappe dès le 25 avril. Ses partisans avaient dénoncé une tentative d'assassinat. "Nous ne visons pas les individus”, avait alors répondu le général Charles Bouchard, commandant en chef de l’opération de l'OTAN, qui disait se concentrer uniquement sur des objectifs militaires.

L'intervention des alliés en Libye a commencé le 31 mars dernier. L'image du dictateur a été encore un peu plus écornée par les déclarations des enquêteurs de la Cour pénale internationale, qui affirment détenir des preuves qu'il a encouragé ses troupes à violer des opposants.

Lu sur CNN

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !