Journée de solidarité : 2,46 milliards d’euros dans les caisses de l’Etat | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Journée de solidarité : 2,46 milliards d’euros dans les caisses de l’Etat
©Reuters

Recettes du jour

Journée de solidarité : 2,46 milliards d’euros dans les caisses de l’Etat

La journée est destinée à améliorer la prise en charge des personnes âgées. Fixée en 2004 après la canicule de 2003, l’organisation "à la carte" revient à faire du lundi de Pentecôte un jour férié.

Comme l’an dernier, la journée de solidarité, créée par la loi du 30 juin 2004 après les 19.000 décès de la canicule de 2003, va rapporter quelques 2,4 milliards d’euros à l’Etat, 2,46 pour être précis. 

Fixée initialement au lundi de Pentecôte, l’organisation de cette journée à progressivement évolué vers un système "à la carte" en 2008 (suppression d'un jour de congé ou d’une RTT, cadeau des entreprises à leurs salariés, répartition des sept heures de travail dans l’année, etc.). Résultat : le lundi de Pentecôte est globalement redevenu ferié. A peine 30 % des salariés de l’hexagone travaillent en effet ce jour-là.

Selon la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA), la journée de solidarité aura rapporté en dix ans près de 23,5 milliards d'euros rapporte bfmtv.com. En 2013, la journée de solidarité a permis à l’Etat d’engranger 2,41 milliards d’euros.

À quoi servent les fonds ainsi récoltés ? Entre autres, à recruter du personnel pour les maisons de retraite et les structures spécialisées, financer des travaux de modernisation, mais aussi à financer des heures d'aide à domicile. L’objectif est d’améliorer la prise en charge des personnes âgées.

Lu sur bfmtv.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !