John Kerry rencontrera Sergueï Lavrov samedi pour évoquer le dossier syrien | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
John Kerry rencontrera Sergueï Lavrov samedi pour évoquer le dossier syrien
©REUTERS/Brendan Smialowski/pool

Urgence

John Kerry rencontrera Sergueï Lavrov samedi pour évoquer le dossier syrien

"Le 15 octobre à Lausanne, une rencontre des chefs de la diplomatie américaine et russe et de plusieurs États clés de la région aura lieu pour étudier la possibilité de mesures permettant de régler le conflit syrien", a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères.

La diplomatie russe a annoncé ce mercredi qu'une rencontre internationale sur la situation en Syrie se tiendra samedi 15 octobre à Lausanne (Suisse), avec Sergueï Lavrov et John Kerry, mais aussi en présence de plusieurs ministres des Affaires étrangères de pays de la région.

Cette annonce intervient au lendemain de l'annulation de la visite que le président Poutine devait effectuer à Paris le 19 octobre, après la condamnation par François Hollande des bombardements russes à Alep. 

"Le 15 octobre à Lausanne, une rencontre des chefs de la diplomatie américaine et russe et de plusieurs États clés de la région aura lieu pour étudier la possibilité de mesures permettant de régler le conflit syrien", peut-on lire dans un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères. 

Si John Kerry avait récemment laissé entendre qu'il songeait à rompre les discussions avec la Russie sur le dossier syrien, un responsable du département d'État américain a confirmé la tenue de cette rencontre auprès de l'AFP, évoquant une "réunion avec les puissances régionales clés ainsi que la Russie". 

Dans un entretien qui doit être diffusé ce mercredi en fin de journée par la chaîne américaine CNN (dont certaines déclarations ont déjà été rendues publiques), Sergueï Lavrov explique que les discussions devraient également inclure la Turquie, l'Arabie saoudite et éventuellement le Qatar.

>>>> À lire aussi : Tensions avec Poutine & alignement sur la politique étrangère américaine : la paille que François Hollande voyait dans l’oeil des pays de l’Est sans se rendre compte de la poutre qu’il avait dans le sien

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !