JO 2024 : l'Etat versera un milliard d'euros à la candidature de Paris | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
JO 2024 : l'Etat versera un milliard d'euros à la candidature de Paris
©

C'est pas cher, c'est l'Etat qui paye

JO 2024 : l'Etat versera un milliard d'euros à la candidature de Paris

Manuel Valls a confirmé vendredi que l'Etat contribuera à hauteur d'un milliard d'euros au budget des JO 2024, en cas de victoire de Paris.

Le Premier ministre Manuel Valls a tenu un discours pour soutenir Paris 2024, ce vendredi, le jour où le comité d'organisation de la candidature parisienne rendait son dossier numéro 2 sur la gouvernance et le financement. Dans ce discours, Manuel Valls a confirmé que l'Etat contribuerait à hauteur d'un milliard d'euros au budget en cas de victoire de la candidature de Paris, une décision validée mercredi en Conseil des ministres.

L'Etat apportera "les deux tiers des fonds publics nécessaires, soit un milliard d'euros, pour financer les équipements nécessaires", a indiqué le Premier ministre, lors d'une conférence de presse au Bourget. Cet apport se fera "entre 2018 et 2024". Il est à mettre en regard avec le budget des JO, compris entre 6,2 et 6,8 milliards d'euros.

"La COP 21, l'Euro-2016 ont été des événements réussis et salués dans le monde entier. Le pays sait et saura à nouveau donner le meilleur de lui-même et se dépasser", a souligné Manuel Valls.

"Paris s'engage dans la compétition avec une garantie crédible et solide, avec toutes les collectivités publiques derrière elle". En plus de l'Etat, les collectivités verseront en effet 500 millions d'euros : Ville de Paris (145 M€), Région Île-de-France (145 M€), Département de la Seine-Saint-Denis (67,4 M€), Établissement public territorial Paris (20 M€), Établissement public territorial Plaine Commune (35 M€), sept autres collectivités (78,4 M€).

M. Valls a par ailleurs rappelé que la Seine-Saint-Denis serait le premier bénéficiaire des jeux Olympiques, notamment grâce à la construction du Village olympique qui sera transformé en 5.000 logements sur l'Ile Saint-Denis.

Pour cette candidature, Paris est opposée à Budapest et à Los Angeles. Cette seconde se targue d'avoir réalisé les derniers JO bénéficiaires de l'histoire, grâce à un financement entièrement privé. C'était en 1984.

Lu dans L'Equipe

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !