Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique

Bye-bye

Jérôme Lavrilleux a choisi Emmanuel Macron

L'ancien copéiste, impliqué dans l'affaire Bygmalion, votera pour le candidat d'En Marche !

Il y a des ralliements dont on se passerait bien… Pas sûr qu'Emmanuel Macron apprécie celui du très décrié Jérôme Lavrilleux. Pourtant, l'ancien directeur de campagne adjoint de Nicolas Sarkozy, renvoyé devant le tribunal correctionnel dans l'affaire Bygmalion, n'a jamais caché son inimité avec François Fillon, notamment lors du duel entre ce dernier et Jean-François Copé pour la présidence de l'UMP en 2012. Il ne votera donc pas pour le candidat de la droite. "Pas parce que je ne l'aime pas, ce qui pourrait être un motif suffisant remarquez" précise-t-il à Mediapart.

"Face au risque d'avoir au second tour au moins un des représentants des tenants de ce que j'appelle les extrêmes, extrême gauche ou extrême droite, il faut qu'il y ait un représentant d'une ligne qui soit plus tempérée, modérée et qui ne mène pas notre pays à une catastrophe immédiate (…) Le mieux placé pour éviter ce scénario-là à l'heure actuelle, c'est Emmanuel Macron" explique-t-il. L'intéressé n'a pas réagi…

Lu sur le Huffington Post
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.