Jean-Michel Blanquer condamne un syndicat qui veut organiser des "ateliers en non-mixité" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Jean-Michel Blanquer condamne un syndicat qui veut organiser des "ateliers en non-mixité"
©AFP

Inconstitutionnel

Jean-Michel Blanquer condamne un syndicat qui veut organiser des "ateliers en non-mixité"

Le ministre de l'Éducation nationale a critiqué cette initiative du syndicat Sud Education 93, la considérant "inconstitutionnelle et inacceptable".

 

Sur Twitter , Jean-Michel Blanquer s'en est pris à un projet de Sud Education 93, syndicat qui proposait une "réunion syndical triant les membres sur la base de leur origine". Il s'agissait en fait de deux réunions annoncées sur un tract, l'une avec pour intitulé : "pratiques de classes : outils pour déconstruire les préjugés de race, de genre et de classe" et la seconde "Ateliers récit d'expérience : quelle vie professionnelle pour les enseignant-e-s racisé-e-s ?". Pour rappel, Sud Education est un syndicat indépendant qui se donne pour but notamment "d’œuvrer pour une société juste et égalitaire, contre l’exclusion, contre le pillage du tiers monde, contre le gaspillage des ressources naturelles" et qui se positionne contre "les relations infantilisantes avec les supérieurs hiérarchiques". Etaient invités lors de ces séminaires des personnalités telles que Marwan Mohammed, ex-directeur du Collectif contre l'islamophobie (CCIF) et Nacira Guéanif, vice-présidente de l’Institut des cultures d’islam

C'est la LICRA qui l'avait alerté dimanche sur Twitter en dénonçant une initiative prise par le CCIF et des "compagnons de route des Indigènes de la République". L'organisation antiraciste avait été elle-même alertée par Fdesouche, blogueur d'extrême-droite. Marine Le Pen a salué la dénonciation du ministre mais demande désormais des sanctions. 

 
Lu sur LCI

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !