Jean-Luc Mélenchon : "Hollande peut me nommer Premier ministre, je n'ai pas peur" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Jean-Luc Mélenchon : "Hollande peut me nommer Premier ministre, je n'ai pas peur"
©

Grosse tête

Jean-Luc Mélenchon : "Hollande peut me nommer Premier ministre, je n'ai pas peur"

Dans une interview donnée ce lundi à Europe 1, le leader du Front de Gauche affirme qu'il se verrait bien à Matignon.

Jean-Luc Mélenchon le répète à l'envi. Il constitue la principale opposition. Même si Marine Le Pen lui dispute cette place, le leader du Front de Gauche  espère jouer un premier rôle dans le futur paysage politique français. Et il ne s'en cache pas. Lundi matin, il a indiqué que son objectif était de devenir le Premier ministre. "Bien sûr, c'est le but", a déclaré le co-président du Parti de gauche sur Europe 1.

"François Hollande avait une chance de faire quelque chose de bien, il l'a ratée. Il peut se rattraper (...) Il peut me nommer Premier ministre. Je n'ai pas peur", a-t-il ajouté avant de préciser qu'il n'avait pas été contacté dans la perspective d'un éventuel remaniement.

Evidemment, Marine Le Pen, dont les passes d'armes avec Mélenchon font les délices des médias en ce moment, n'a pas tardé à réagir. "Je suis heureuse d'apprendre que l'ambition de M. Mélenchon, c'est d'être second du capitaine de pédalo", a dit sur France Info la présidente du Front national, reprenant une expression utilisée par le candidat du Front de gauche à la présidentielle de 2012 pour qualifier François Hollande. "Comme quoi il y a des gens qui ont des petites ambitions dans la vie", a-t-elle ajouté.On attend avec impatience le prochain face à face...



En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !