L'Italie impatiente les Européens | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
L'Italie impatiente
les Européens
©

Pression

L'Italie impatiente les Européens

Critiqué lors du sommet européen dimanche, Silvio Berlusconi convoque un conseil des ministres extraordinaires ce lundi.

Après trois jours de négociations à Bruxelles, les dirigeants français et allemands ont tenu conférence de presse commune hier. Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ont tous les deux laissé transparaître leur impatience vis-à-vis du chef du gouvernement italien. La dette publique du pays atteint 1,900 milliards d'euros, et les responsables européens s'agacent de voir Rome tarder à répondre au problème. Pour Angela Markel, "tout doit être fait dans ce pays pour être à la hauteur de la responsabilité qui est la sienne."

Silvio Berlusconi a aussitôt annoncé la tenue d'un conseil des ministres extraordinaire ce lundi. L'objectif de ce conseil sera notamment de relever l'âge de la retraite à 67 ans. "Je souhaite profiter de cette situation pour voir si on peut faire avancer des mesures que je n'ai pas réussi à mettre en œuvre jusqu'ici en raison de divergences au sein de la majorité", a-t-il déclaré.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !