Israël : la jeune fille poignardée a succombé à ses blessures | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Israël : la jeune fille poignardée a succombé à ses blessures
©

Décès

Israël : la jeune fille poignardée a succombé à ses blessures

Six participants à la Gay Pride de Jérusalem avait été agressés par un juif ultraorthodoxe. Ce nouveau décès met le Premier ministre israélien sous pression.

Cette fois le conflit est aussi interne. La jeune israélienne de 16 ans, gravement blessée par une agression au couteau lors de la Gay Pride de Jérusalem, le 30 juillet dernier, est finalement décédée ce dimanche. Attaquée avec 5 autres personnes par Yishai Shlissel, un juif ultraorthodoxe récidiviste, elle est la nouvelle victime de cette frange extrémiste de la population israélienne, auteure déjà d'un incendie qui a coûté la vie à un enfant palestinien.

Le Premier ministre Benyamin Nétanyahou, avait promis la "tolérance zéro" alors que certaines ONG dénoncent "l'impunité" dont bénéficieraient les ultraconservateurs et les colons israéliens. Désormais, les "terroristes juifs" pourront être visés par une détention administrative, normalement destinée aux Palestiniens, et qui permet de maintenir un suspect en prison, le temps de récolter des preuves.

La tension n'est pourtant pas retombée. A Jérusalem, de nombreuses manifestations ont eu lieu, créant de vives tensions entre les Palestiniens et les policiers de l'Etat hébreux. 

A LIRE AUSSI - Israël pris au piège de ses extrémistes religieux ?

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !