Indices PMI de la zone euro : la contraction de l'industrie s'intensifie en avril | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Indices PMI de la zone euro : la contraction de l'industrie s'intensifie en avril
©

Mauvaises nouvelles

Indices PMI de la zone euro : la contraction de l'industrie s'intensifie en avril

Le ralentissement de l'activité du secteur manufacturier dans la zone euro s'est encore accentué au mois d'avril.

Mauvaise nouvelle pour l'économie. Les résultats définitifs de l'enquête d'avril font en effet état d'une accentuation du ralentissement de l'activité du secteur manufacturier dans l'ensemble de la zone euro. L'indice PMI de la zone euro a ainsi reculé à 46,7 au mois d'avril contre 46,8 en mars. Il s'agit du plus bas en quatre mois. Il s'agit d'autant plus d'une mauvaise nouvelle que rien ne semble indiquer que le secteur manufacturier "va prendre un tournant et se stabiliser à brève échéance" explique notamment le chef économiste de Markit Chris Williamson.

Si l'activité a continué de reculer en avril en France dans le secteur manufacturier, cela s'est toutefois fait à un rythme légèrement ralenti. L'indice PMI de la France a ainsi monté à 44,4, toujours loin du seul de 50. La faiblesse des nouvelles commandes ne laisse par ailleurs rien présager de bond.

En Allemagne, la situation est pire qu'au mois précédent. Le secteur manufacturier outre-Rhin s'est en effet contracté, l'indice PMI tombant à 48,1, au plus bas depuis le mois de décembre, contre 49,3 en mars.

Quant à l'indice PMI de l'Italie, s'il a légèrement augmenté en avril par rapport au mois de mars puisqu'il est passé de 44,5 à 45,5, il est toujours bien en-deçà du seuil de 50. Il s'agit par ailleurs pour l'Italie du 21e mois de contraction de suite qui fait donc mieux que l'Espagne qui a en effet vu son activité manufacturière se contracter pour le 24e mois d'affilée en avril, en raison notamment d'une baisse accélérée de la production et des nouvelles commandes. L'indice PMI espagnol s'est donc établi à 44,7 en avril.

Mais la mauvaise nouvelle vient vraiment d'Irlande. Alors que le pays est censé être l'un des pays en Europe symbole de la reprise, son indice PMI s'est en effet établi à 48,0 au mois d'avril contre 48,6 au mois de mars. Le rythme de contraction du secteur manufacturier irlandais s'est donc accéléré en avril, notamment en raison d'un mauvais niveau des commandes en provenance du marché intérieur mais aussi de l'international.

Lu sur Business Insider

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !