Incendie : un local humanitaire dévasté, les auteurs filment le désastre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Incendie : un local humanitaire dévasté, les auteurs filment le désastre
©

Incendie criminel

Incendie : un local humanitaire dévasté, les auteurs filment le désastre

Quatre mineurs ont été arrêtés, suspectés d'avoir incendié un local humanitaire dans le Nord.

Première règle lorsqu'on enfreint la loi, ne pas s'en vanter. Les quatre jeunes de 16 ans qui ont incendié un local humanitaire à Templeuve  dans le Nord, samedi 3 janvier, n'ont pas eu cette présence d'esprit. Non seulement ils ont filmé leur désastre mais ils ont surtout eu la mauvaise idée de poster la vidéo sur Twitter. "Sur les vidéos, ils se filment à visage découvert en train de mettre de la bombe aérosol dans les lavabos et de mettre le feu après, ou de s'amuser à casser les frigos et les portes avec une violence inouïe," témoigne le maire de la ville Luc Monnet, au micro de France 3.

Le local, situé dans une ancienne école de la ville, sert de stock pour l'association "Café crème" qui aide les enfants pauvres de Guinée. Au total, 20 000 vêtements et 7 000 manuels scolaires ont été détruits. Le préjudice a été évalué à 60 000 euros. "On est abasourdi car ce sont des mois de travail mené par l'association pour venir en aide aux Guinéens qui sont partis en fumée, surtout quand on sait ce qui se passe aujourd'hui en Guinée (le pays est largement concerné par Ebola)" insiste le maire. "Tous les bénévoles sont choqués" a-t-il ajouté.

Trois des auteurs vont être présentés à un juge.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !