Impôts : les fortunés reprennent quelques couleurs | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Impôts : les fortunés reprennent quelques couleurs
©

En hausse

Impôts : les fortunés reprennent quelques couleurs

Le nombre de contribuables déclarant plus d'un million d’euros de revenus a augmenté en 2015 après une lourde chute depuis le début du quinquennat.

La France a-t-elle perdu ses riches ? Dans tous les cas, la chute a été rude pour toutes les tranches au-dessus de 200 000 euros de revenus annuels. Selon les Echos, le nombre de ces foyers fiscaux a baissé de 8% en 2014 : 137 081 foyers contre 148 268 l'année précédente. Et la chute est encore plus spectaculaire pour les très hauts revenus (+ d'un million d'euros par an) qui a vu leur nombre baissé de 22,3 % sur la période 2013-2015, et même à 32,4 % sur 2012-2015. Mais l'année 2015 semble inverser la tendance. Ainsi cette tranche a augmenté de 11% l'année dernière et plus généralement, les foyers au-dessus de 200 000 euros ont augmenté de 0,6%.

Reste à expliquer la cause de ces fluctuations. Si l'exil fiscal est évidemment pointé du doigt, il n'explique pas tout. Pour Bercy, le nombre de très fortunés fluctuent facilement car les revenus dépendent souvent d'un évènement unique comme la vente d'une entreprise, par exemple. La crise est aussi passée par là et les hauts revenus ont pu aussi éviter les plus-values, pendant quelques années, pour éviter de payer la surtaxe Sarkozy créée en 2011.

Lu sur Les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !