Immunité parlementaire levée pour Guérini et Navarro | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Immunité parlementaire levée pour Guérini et Navarro
©

Rattrapés par la justice

Immunité parlementaire levée pour Guérini et Navarro

Les sénateurs devront désormais répondre aux sollicitations des juges.

Le Sénat a décidé ce jeudi de lever l'immunité parlementaire frappant les sénateurs Jean-Noël Guérini (PS, Bouches-du-Rhône) et Robert Navarro (apparenté PS, Hérault), tous deux mis en cause dans des affaires judiciaires.

Le premier a été mis en examen le 8 septembre dans une affaire de marchés publics pour trafic d'influence, prise illégale d'intérêt et association de malfaiteurs. Quant à Robert Navarro, 59 ans, il est visé par un dossier d'abus de confiance lié aux frais de fonctionnement de la fédération PS de l'Hérault.

La demande de levée d'immunité de Jean-Noël Guérini, 61 ans, vise à contraindre ce dernier à répondre aux convocations et questions du juge. Ce dont il s'est déjà acquitté le 2 mars, estimant donc que cette requête était devenue "de facto sans objet". Robert Navarro n'a, de son côté, pas encore été entendu par la juge d'instruction montpelliéraine, Sabine Leclercq. D'après une source proche du dossier, la magistrate envisage à son encontre des mesures coercitives, notamment un placement sous contrôle judiciaire après mise en examen.

La première secrétaire du PS Martine Aubry a réagi à cette annonce en qualifiant de "bonne décision" la levée de l'immunité parlementaire des deux sénateurs, selon Le Figaro.fr. Cela "va permettre à la justice de travailler en toute transparence", a-t-elle ajouté.

 

Lu sur Francetvinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !