Immobilier : les loyers se sont stabilisés en 2013 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Immobilier : les loyers se sont stabilisés en 2013
©

Accalmie

Immobilier : les loyers se sont stabilisés en 2013

Les loyers restent toutefois élevés dans les grandes villes, particulièrement à Paris, où les jeunes sont contraints de rester toujours plus tard chez leurs parents.

Le projet de loi sur le logement sera examiné demain, mardi, en commission mixte paritaire... Century 21 a donc bien choisi son jour pour diffuser son étude annuelle. Selon cette étude, les loyers des nouvelles locations se sont stabilisés en 2013, si l'on prend en compte l'inflation. Les loyers ont en effet progressé de 0,6%, quand l'inflation augmentait elle de 0,7%. Si l'on regarde la situation sur ces dix dernières années, l'augmentation des loyers est cette fois de 14%, et l'inflation de 16%. 

Plusieurs raisons peuvent expliquer cette stabilisation : il  a tout d'abord le décret d'encadrement des loyers, qui depuis la mi-2012 contrôle l'augmentation des loyers lors de la remise d'un bien sur le marché ou d'un renouvellement de bail. Il y a aussi, tout simplement, la baisse des exigences des propriétaires, face à des prix déjà souvent exorbitants dans les grandes agglomérations et à l'augmentation du chômage. Aujourd'hui, le prix moyen d'un studio parisien dépasse les 31 euros le mètre carré.... Sans surprise, face à ces prix, Century 21 remarque la baisse de la part des locataires de moins de trente ans, contraints de rester chez leurs parents. 

Et alors que les loyers se stabilisent, la situation des locataires, elle, continue de se dégrader. En cause, l'augmentation des charges en 2012 (les chiffres de 2013 ne sont pas encore connus). Résultat, le Commissariat général au développement durable prédit une augmentation des dépenses liées au logement de 3.4%.

Lu sur Les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !