Ikea : l'entreprise consomme 1% des réserves mondiales de bois chaque année | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Ikea : l'entreprise consomme 1% des réserves mondiales de bois chaque année
©

Elagage

Ikea : l'entreprise consomme 1% des réserves mondiales de bois chaque année

La firme suédoise a besoin d’énormément de bois pour approvisionner ses 338 magasins répartis dans 41 pays.

Ce n'est pas vraiment une surprise, Ikea consomme du bois. Beaucoup de bois. A en croire le site Pacific Standard, l'entreprise spécialisée dans la conception et la vente de meubles en kit a besoin chaque année d'environ 1% de l'approvisionnement en bois dans le monde. La société suédoise - qui compte 338 magasins répartis dans 41 pays - possède même une filiale, Swedwood, qui gère entièrement la production de ces meubles en bois.

Et pour éviter de recevoir une volée de bois verre de la part des écologistes, Ikea s'est doté d'un plan de développement durable, explique le Daily Mail. Selon un rapport publié l'an passé par l'entreprise, environ un quart (23%) de la totalité du bois utilisé est conforme aux normesdu Forest Stewardship Council. L'objectif d'Ikea est que la moitié du bois utilisé soit conforme à cet écolabel d'ici 2017. Ce rapport affirme aussi qu'Ikea n'accepte pas de bois coupé illégalement et soutient 13 projets menés pas WWF, qui visent à ce que davantage de bois provienne de forêts certifiées (des exploitations forestières qui ont obtenu un label en raison d'une gestion sylvicole durable).

Quiconque a déjà monté un meuble Ikea sait que les planches des meubles sont faites à partir de sciures de bois assemblées avec de la colle. Un procédé de fabrication très précisément détaillé par le site National Geographic et qui rend le recyclage de ces planches peu aisé.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !