Hausse plus nette que prévue de la croissance américaine au deuxième trimestre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Hausse plus nette que prévue de la croissance américaine au deuxième trimestre
©Reuters

Meilleure qu'annoncé

Hausse plus nette que prévue de la croissance américaine au deuxième trimestre

Le PIB a progressé de 3,7 % entre avril et juin, soit plus rapidement qu’initialement estimé. La consommation des ménages et les investissements des entreprises ont été revus à la hausse.

Bonne nouvelle outre-Atlantique, notamment après une semaine tourmentée par les turbulences financières en Asie. Le ministère américain du Commerce a annoncé ce jeudi que la croissance a rebondi au deuxième trimestre : le Produit Intérieur Brut (PIB) affiche, en effet, une hausse de 3,7 % en rythme annualisé, entre avril et juin. Pourtant, les premiers chiffres parus fin juillet tablaient sur une augmentation de 2,3%. C’est aussi plus que ce que les économistes avaient estimé ces derniers jours, tablant sur une révision proche de 3,3%.

A lire aussi : Le krach de la bourse chinoise peut entraîner le reste du monde dans sa chute

Si les estimations étaient mauvaises, c'est en partie parce que plusieurs composantes du PIB ont été revues à la hausse : l’investissement des entreprises (+3,2%), mais aussi la consommation des ménages (+3,1%), portée par un marché de l’emploi dynamique et un pétrole bon marché. Ces derniers ont dépensé davantage à la fois pour leurs dépenses courantes, mais aussi dans l'immobilier.

A lire aussi : Ce qui se cache vraiment derrière le nouveau krach de la bourse chinoise

Mais ce n'est pas tout ! Les stocks ont également augmenté plus que précédemment estimé (+8,3 %), ce qui est à double tranchant toutefois car cela peut signifier qu’ils seront éliminés au cours des prochains trimestres sans devoir être reconstitués de façon imminente. Une chose est sûre, cette bonne nouvelle a "boosté"les marchés actions européens ce jeudi après-midi.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !