Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Hey mad'moiselle

Harcèlement de rue : Marlène Schiappa annonce la création d'un groupe de travail

La secrétaire d'Etat à l'égalité femme-hommes veut "faire en sorte que le harcèlement de rue ne soit plus toléré dans notre société".

Bientôt la fin pour le harcèlement de rue ? Un groupe de travail chargé de plancher sur les moyens de pénaliser cette pratique sera mis en place mardi, a annoncé la secrétaire d'Etat à l'Egalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, sur le plateau de France 3, ce dimanche.

Ce groupe de travail, mis en place par "les ministères de l'Intérieur et de la Justice", sera "formé de plusieurs députés transpartisans, venant de plusieurs groupes politiques différents", a précisé Marlène Schiappa. Il sera chargé de formuler "des préconisations pour que le gouvernement puisse proposer une loi visant à créer une infraction, faire en sorte que le harcèlement de rue ne soit plus toléré dans notre société". Une réponse pénale et non pratique, donc : pour rappel, le 21 mai, la fondatrice d'Osez le féminisme, Caroline de Haas avait proposé "d'élargir les trottoirs" pour lutter contre le harcèlement de rue.

Interrogée sur la faisabilité d'une réponse pénale, par exemple sur la possibilité d'infliger des amendes immédiatement dans la rue aux personnes incriminées, la secrétaire d'Etat a répondu : "Non seulement c'est réalisable, mais on va le faire". 

Lu dans Le parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !