Haïti, encore un demi-million de sinistrés | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Haïti, encore un demi-million de sinistrés
©

Urgence

Haïti, encore un demi-million de sinistrés

520 000 personnes sont toujours sans abris après le tremblement de terre meurtrier qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010.

Ils sont 520 000, et encore, ce chiffre est en baisse. Ils vivent sous des bâches, des tôles, des bouts de bois, bref, des installations censées être provisoires et qui durent. Cela fait deux ans, une situation anormale et alarmante, rapporte YouPhil après un reportage sur l’île. Et la situation ne s’améliore pas : des ONG qui s’occupaient de certains camps - notamment de leur assainissement -  sont parties, faute de moyens, laissant les sinistrés discuter directement avec les autorités…

Une partie d’entre eux est résignée, s’en remet à Dieu pour que leur sort s’améliore et que leur vie puisse, éventuellement, ressembler à celle d’avant le 12 janvier 2010. D’autres s’activent, cherchent du travail, des revenus, de quoi s'en sortir. C’est pourtant très difficile.

Ceux qui ont réussi à s’échapper de cette situation de sinistrés ont réussi à trouver de l’argent pour quitter Haïti, ou pour reconstruire leur maison. D’autres sont aujourd’hui dans des abris transitoires, comme de petits bungalows. Des programmes de relogement ont été mis en place. Le "projet 16/6" doit ainsi permettre de réhabiliter 16 quartiers et de démanteler six camps, après que leurs habitants ont été relogés. Le chemin est encore long. 

Lu sur Youphil

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !