Hadopi : une offre légale attractive mais trop chère pour une majorité des internautes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Hadopi : une offre légale attractive mais trop chère pour une majorité des internautes
©

Baromètre

Hadopi : une offre légale attractive mais trop chère pour une majorité des internautes

82% des consommateurs estiment que l’offre légale est trop chère dans la catégorie des films et des logiciels selon le Baromètre de l’Offre légale.

Où en est le téléchargement légal en France ? C’est ce qu’a cherché à savoir l’Hadopi, mise en place depuis maintenant quelques années, et qui dévoile donc son Baromètre de l’Offre légale. Hadopi a notamment voulu évaluer la perception de l’offre légale de téléchargement en fonction de divers critères tels que la diversité ou encore les tarifs.

1500 internautes, âgés de plus de 15 ans, ont donc été interrogés sur le sujet du 8 janvier au 22 janvier de cette année, et les conclusions sont mitigées…

Si 61% des internautes ont assuré que l’offre légale était satisfaisante, 82% d’entre eux estimaient néanmoins qu’elle était trop chère. Hadopi s’est toutefois félicité du fait que 71% des sondés avaient consommé au moins l’une des catégories de biens culturels et pour les 15/24 ans c’est bien plus que la moyenne. Selon le Baromètre de l’Offre légale révélé par Hadopi, cette tranche d’âge a en effet consommé en moyenne 4,1 catégories contre 2,2, pour l’ensemble des sondés.

Sans surprise, ce sont les catégories concernant les films, les séries télévisées ou encore les clips vidéos qui sont les plus connues des internautes. C’est en revanche l’offre légale des logiciels qui est la mieux notée sur le critère qualité technique puisqu’ils sont 87% des consommateurs à la placer devant les autres dans cette catégorie.

La musique et les clips vidéos obtiennent toutefois la première place du podium lorsqu’il s’agit du critère « facilité à trouver » mais également pour le critère « nouveauté ». Quant à « richesse et variété », ce sont les jeux vidéo qui se placent devant le reste.

A partir de cette étude a été tiré un « indice composite d’attractivité de l’offre légale dans son ensemble » de 60%, plutôt homogène entre les catégories, même si les séries TV et les films sont un peu à la traine (58 et 57%). 

Lu sur ZDNet

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !