Hackers : quand ils piratent votre Toyota Prius | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Hackers : quand ils piratent votre Toyota Prius
©

Ca fait peur

Hackers : quand ils piratent votre Toyota Prius

Les deux hommes disent pouvoir forcer une Toyota Prius à freiner brusquement à près de 130 km/h.

Le piratage de voiture n’est pas nouveau et pourtant ce procédé est peu connu, car son secret est étroitement gardé. Mais tout ça est sur le point de changer grâce à deux pirates de logiciels informatiques bien connus du milieu.

Ces deux hommes sont en quelque sorte de faux criminels : leur travail consiste à découvrir les vulnérabilités des logiciels avant que les pirates informatiques exploitent les failles. Des "white hackers", donc.

Après plusieurs mois de recherches et grâce à une subvention du gouvernement américain, Charlie Miller et Chris Valasek ont annoncé qu’ils allaient publier dans un livre blanc de 100 pages les différentes techniques d’attaques des systèmes de la Toyota Prius et de la Ford Escape.

Et ce qu’ils affirment est effrayant. Les deux hommes disent pouvoir forcer une Toyota Prius à freiner brusquement à près de 130 km/h. Ils disent aussi pouvoir désactiver les freins d’une Ford Escape se déplaçant à une vitesse très lente, de telle sorte que le véhicule continuerait de se déplacer, que le conducteur appuie ou non sur la pédale.

Nuance tout de même : il ne s’agit pas ici de piratage à distance par voie hertzienne. Lors de leurs travaux, ils étaient assis à l’intérieur des voitures et utilisaient des ordinateurs portables connectés directement aux réseaux informatiques des véhicules.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !