H5N1 : des scientifiques interrompent des tests dangereux | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
H5N1 : des scientifiques
interrompent des tests
dangereux
©

Dangerous method

H5N1 : des scientifiques interrompent des tests dangereux

Les chercheurs ont mis au point une version mutée du virus de la grippe, hautement pathogène.

Un virus H5N1 qui se transmet par voie aérienne entre furets : la mutation obtenue en laboratoire par deux équipes de chercheurs est hautement pathogène... S'il s'avère être transmissible d'homme à homme, tout en gardant sa virulence, ce virus représente un véritable danger. 

Les scientifiques cherchent à comprendre les mutations qui pourraient entraîner cette évolution du virus. Mais leurs travaux sont contestés : en septembre, ils déclenchent une polémique en présentant leurs résultats. Question de bioéthique, mais aussi de sécurité : que se passera-t-il si ce virus sort des laboratoires et provoque une épidémie ? Peut-il tomber entre les mains de personnes mal-intentionnées ?

Les chercheurs ont donc annoncé dans les revues Nature et Science faire une pause de 60 jours. Une conférence scientifique internationale sera tenue pendant ces deux mois, afin de discuter leurs travaux. En attendant, le Comité américain pour la science et la biosécurité a demandé aux revues scientifiques de ne pas publier tous les détails de l'étude menée par les chercheurs. Ces derniers demandent à l'OMS de créer un système fiable permettant à certains scientifiques de pouvoir accéder à toutes les informations. 

Lu sur Sciences et Avenir

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !