Ground Zero, c'est fini | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Ground Zero, c'est fini
©

"Ne m'appelez plus jamais..."

Ground Zero, c'est fini

Le maire de New York, Michael Bloomberg, explique qu'il est temps d'oublier ce terme associé à la destruction des Twin Towers.

"Ne m'appelez plus jamais Ground Zero". C'est en substance le refrain que le maire de New York a entonné mardi, en exhortant ses administrés à ne plus nommer "Ground Zero" le site du World Trade Center. Ce terme, associé à la destruction des tours, n'aurait d'après lui plus lieu d'être 10 ans après :

"Nous n'oublierons jamais la dévastation subie par ce lieu qui lui valut d'être connue sous le nom de "ground zero". Jamais. Mais le temps est venu d'appeler ces 64 000 mètres carrés pour ce qu'ils sont : le World Trade Center et le mémorial national du 11 septembre."

L'expression "ground zero" désignait à l'origine l'emplacement d'une explosion nucléaire. Le World Trade Center ne mérite plus d'être désigné sous ce nom, après avoir été largement réhabilité. Deux des quatre nouvelles tours prévues sur place sont d'ailleurs déjà en construction.

Le musée du mémorial du 11 septembre 2001 doit ouvrir dimanche prochain, 10 ans jour pour jour après les attaques. 

Lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !