Grève : journée noire dans toute la France | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Outre les seuls professeurs, les fonctionnaires se mobiliseront contre le gel du point d'indice qui permet de calculer leur salaire.
Outre les seuls professeurs, les fonctionnaires se mobiliseront contre le gel du point d'indice qui permet de calculer leur salaire.
©Reuters

Journée noire

Grève : journée noire dans toute la France

Des écoles jusqu'aux aéroports, en passant par les axes routiers, la journée 26 janvier devrait être marquée par de nombreuses perturbations simultanées.

Plusieurs mouvements de grève ont lieu mardi dans l'hexagone à l'appel de différents syndicats. Des écoles jusqu'aux aéroports, en passant par les axes routiers, la journée 26 janvier devrait être marquée par de nombreuses perturbations simultanées. Dans le secteur de l'éducation, les enseignants de primaire, mais également de collège et de lycée se mobilisent pour obtenir une augmentation de salaire. Si certains établissements resteront ouverts avec des effectifs allégés, de nombreux seront fermés toute la journée. Outre les seuls professeurs, les fonctionnaires se mobiliseront contre le gel du point d'indice qui permet de calculer leur salaire. 

Pour faire entendre leur voix contre le développement des VTC, les chauffeurs de taxi se mobilisent  également mardi. Selon Karim Asnoun, de la CGT, cité par Le Point, les chauffeurs veulent obtenir la "suppression immédiate" des VTC, ou "l'indemnisation conséquente de tous les chauffeurs de taxi". Deux rassemblements sont prévus porte Maillot, et aux abords du ministère de l'Economie et des finances

Quant au secteur aérien, des "perturbations sont attendues sur l'ensemble du territoire", explique dans un communiqué la direction générale de l'aviation civile (DGAC), qui a demandé aux compagnies d'annuler 20 % de leurs vols en raison de l'appel à la grève de la fonction publique. Les syndicats de contrôleurs aériens dénoncent notamment la refonte du système de prime de la fonction publique, qui est selon eux préjudiciable pour leur pouvoir d'achat, ainsi que récentes les suppressions d'effectifs observées dans leu secteur. 

 

 

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !