Grenoble : un tétraplégique remarche grâce à un exosquelette révolutionnaire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Grenoble : un tétraplégique remarche grâce à un exosquelette révolutionnaire
©Capture d'écran Dailymotion

Essai clinique

Grenoble : un tétraplégique remarche grâce à un exosquelette révolutionnaire

Dans le cadre d'un essai clinique mené à Grenbole, un jeune homme, prénommé Thibault, a pu remarcher grâce à une neuro-prothèse. Cette étape majeure constitue une première mondiale.

Selon des informations de la BBC, un exosquelette fascinant et révolutionnaire a permis à un tétraplégique de remarcher. 

Les résultats de cet essai clinique seront présentés le lundi 7 octobre au centre de recherche biomédicale Clinatec, à Grenoble.

Les fruits de l'essai ont été publiés dans la revue scientifique américaine The Lancet Neurology

Cette étude a été menée sur Thibault, un homme tétraplégique de 28 ans. 

Grâce à l'exosquelette, il a été capable de se déplacer et de contrôler ses mains à nouveau. Des plaques avec des composants électroniques, implantées sur les deux hémisphères de son cerveau, sous la boîte crânienne, ont pu lui permettre de remarcher.   

Le jeune homme a suivi un entraînement pendant plus de deux ans dans l'optique de contrôler l'exosquelette. 

Lorsqu'il pense au mouvement, son cerveau émet des ondes électriques. Ces ondes sont ensuite captées par la neuro-prothèse qui les analyse et transmet les signaux à l'exosquelette. Le jeune homme est ensuite capable de faire bouger ses membres paralysés. 

BBC

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !