Greffe simultanée de cinq organes : "pas inédit" selon l'Académie de chirurgie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
L'Académie de chirurgie a démenti le caractère inédit de la transplantation simultanée de cinq organes sur un patient
L'Académie de chirurgie a démenti le caractère inédit de la transplantation simultanée de cinq organes sur un patient
©Reuters

Déjà vu

Greffe simultanée de cinq organes : "pas inédit" selon l'Académie de chirurgie

Alors qu'une greffe simultanée de cinq organes digestifs a été réalisée sur un adulte le 17 décembre dernier, l'Académie de chirurgie affirme que ce n'est pas une première.

Première ou pas ? Le 17 décembre dernier, une transplantation simultanée de cinq organes digestifs a été réalisée sur un adulte à l'hôpital Beaujon de Clichy, dans les Hauts-de-Seine. "Nous avons réalisé une opération très complexe. Nous avons enlevé quasiment tous les organes digestifs du patient, en ne laissant que la rate", avait expliqué le professeur Jacques Belghiti, chef du service de chirurgie hépatobilio-pancréatique avant d'ajouter que "quatre chirurgiens et quatre anesthésistes réanimateurs se sont succédés au bloc opératoire pendant 12 heures. Cela a été possible à Beaujon, car nous disposons d’un pôle digestif complet et que nous sommes aussi un centre de référence pour les maladies rares intestinales".

Présenté par les médias comme une première, l'Académie de chirurgie est montée au créneau. "Il y a déjà eu des transplantations multiviscérales en France, notamment chez l'enfant, comprenant parfois plus de 5 organes", a affirmé le professeur Jacques Baulieux, le président. L'Académie déplore que l'équipe chirurgicale de Beaujon se soit adressée d'abord aux médias au lieu de se tourner vers les instances scientifiques qui ont la possibilité d'une diffusion rapide des progrès et avancées chirurgicales, après vérification.

D'après lui, une greffe comprenant l'estomac, le foie, le duodénum, le pancréas, la rate, l'intestin grêle et le colon droit a déjà été réalisée il y a cinq ans chez une patiente de 40 ans dans le service de chirurgie générale, digestive et transplantation à l'hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon.

Lu sur Romandie

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !