Grèce : le conservateur Samaras devient Premier ministre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Grèce : le conservateur Samaras devient
Premier ministre
©

Enfin

Grèce : le conservateur Samaras devient Premier ministre

Le leader de la droite grecque, Antonis Samaras doit désormais dévoiler la composition de son gouvernement.

[Mis à jour à 16h15]

La Grèce a désormais un Premier ministre. C’est le leader de la droite de Nouvelle Démocratie (ND) Antonis Samaras qui a été nommé. Il doit désormais dévoiler les noms des personnes qui formeront le nouveau gouvernement de coalition.

Selon des informations du Figaro, Georges Zannias, le ministre intérimaire des Finances grec, représentera le pays à l'Eurogroupe jeudi, pour le déblocage de 8 milliards d'euros nécessaires à la Grèce.

Le nouveau Premier ministre devrait prêter serment ce mercredi à 17h30. Vainqueur des législatives de dimanche mais sans majorité absolue, Antonis Samaras était en pourparlers depuis ce lundi avec les chefs du Pasok et de la Gauche démocratique (Dimar).

 

 

Ca y est, "la Grèce a un gouvernement". C'est en tout cas ce qu'a déclaré ce mercredi Evangélos Vénizélos à l'issue d'une réunion avec le dirigeant de droite Antonis Samaras. Le dirigeant socialiste grec est en effet arrivé à un accord final avec la droite et la gauche modérée pour désigner "d'ici à ce soir" la nouvelle équipe. La composition exacte n'est en effet pas encore arrêtée.

Vénizélos a ajouté : "Nous lancerons ce message demain à l'Eurogroupe" qui doit examiner jeudi la marche à suivre avec le pays. Le chef de file du Pasok a aussi affirmé que la Grève livrerait "une grande bataille" au sommet de l'Union européenne pour assouplir la rigueur.

Lu sur Le Figaro.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !