Grèce : les excédents de trésorerie des entreprises publiques iront à la banque centrale | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Grèce : les excédents de trésorerie des entreprises publiques iront à la banque centrale
©

Réformes

Grèce : les excédents de trésorerie des entreprises publiques iront à la banque centrale

Le gouvernement de Syriza tente désespérément de trouver des liquidités.

En Grèce, on récupère tout ce qu'on peut, pour faire face à la dramatique situation que le pays connaît depuis plusieurs années.  En manque de liquidité, le gouvernement d'Athènes a ordonné que les excédents de trésorerie des entreprises et administrations publiques soient reversés à la banque centrale du pays.

Ce n'est pas la première fois que le gouvernement de gauche radicale racle les fonds de tiroir pour combler les dettes abyssales de l'Etat. En revanche, certaines entreprises publiques ne sont pas concernées par ce nouveau décret.

Un nouvel Eurogroupe aura lieu dès ce vendredi. " Il faut vraiment, maintenant, et il n’y a pas de temps à perdre, que le gouvernement grec produise les réformes qu’on lui demande" a ainsi martelé le commissaire européen aux affaires économiques, Pierre Moscovici sur Itélé.

Lu sur le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !