La grande distribution au secours des Restos du cœur<!-- --> | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La grande distribution au secours des Restos du cœur
©

Aide alimentaire

Casino, Auchan et Carrefour déclarent être prêts à aider l'association, confrontée à une hausse de 5% à 8% de demandes supplémentaires.

[Mis à jour le 29/12/2011 à 10h40]

Geste désintéressé ou opération de communication ? Quelle que soit la réponse, la grande distribution a déclaré être prête à venir en aide aux Restaurants du cœur pour leur permettre de boucler leur campagne hivernale (voir si dessous).

Jeudi, le secrétaire d'État au Commerce et à l'Artisanat Frédéric Lefebvre l’a déclaré sur France 2. Il a indiqué avoir appelé les dirigeants de groupes comme Casino, Auchan et Carrefour, "qui ont accepté le principe, en plus de ce qu'ils font déjà, de participer. D'ores et déjà, j'ai l'accord de ces entreprises pour fournir de quoi faire ces repas qui vont manquer, sans doute à horizon février ou mars".

Frédéric Lefebvre a lancé un appel à "toutes les entreprises qui pourraient accepter de participer à cet élan de générosité. Si on veut que ce soit à temps dans les entrepôts pour que les repas puissent être offerts, il faut s'y prendre maintenant".

[Publié le 27/12/2011]

Un signe de plus de la hausse de la pauvreté en France : les Restos du cœur, confrontés à 5% à 8% de demandes supplémentaires depuis le début de leur campagne d’hiver, ont besoin de cinq millions d’euros supplémentaires pour boucler leur budget 2011-2012.

"Sinon, nous pouvons craindre d'avoir des difficultés aux alentours du printemps", a expliqué Olivier Berthe, président de l’association. "Nous espérons qu'un sursaut de générosité est encore possible, que ce soit de la part des Français et des collectivités locales".

Le sénateur UMP des Hauts-de-Seine, Roger Karoutchi, a déclaré mardi qu'il proposerait que la région Ile-de-France accorde une subvention exceptionnelle d'un million d'euros aux Restos du Cœur pour son secteur. "C'est une très belle histoire de solidarité, il ne faut pas laisser tomber", a-t-il déclaré.

La 27e campagne d'hiver de l'association, créée par Coluche, a débuté le 27 Novembre. Sur les trois dernières années, elle a constaté une hausse de 25% des demandes, en raison notamment de la hausse du chômage. En 2010, les Restos du cœur ont servi 109 millions de repas à 860.000 bénéficiaires, pour environ un euro. L'association est financée par 2/3 d'apports privés et un tiers d'apports publics, et bénéficie du programme européen d'aide alimentaire (PEAD), qui a obtenu un sursis de deux ans.

Lu sur Reuters.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !