Grande-Bretagne: le rapport sur le "Party gate" les réceptions et les fêtes organisées pendant le confinement sous les yeux de Boris Johnson | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Boris Johnson
Boris Johnson
©EITAN ABRAMOVICH / AFP

Soirées

Grande-Bretagne: le rapport sur le "Party gate" les réceptions et les fêtes organisées pendant le confinement sous les yeux de Boris Johnson

Grande-Bretagne: le rapport sur le "Party gate" les réceptions et les fêtes organisées pendant le confinement sous les yeux de Boris Johnson

Il y a eu des "erreurs de leadership et de jugement" a dénoncé lundi la fonctionnaire Sue Gray dans un rapport interne de douze pages sur le scandale des fêtes à la résidence du Premier ministre britannique durant le confinement signale l'Express.

Rapport qui a été remis à Boris Johnson qui n'entend pas pour autant démissionner.

Sue Gray explique, dans extraits publiés par le quotidien The Guardian : " "Parfois, il semble qu'on ait trop peu réfléchi à ce qui se passait à travers le pays, concernant la pertinence de certains de ces rassemblements, les risques qu'ils présentaient pour la santé publique et comment ils pourraient apparaître au public." 

Dans son rapport, Sue Gray dit avoir examiné seize rassemblements distincts. Certains d'entre eux ont eu lieu le même jour. Elle révèle que douze d'entre eux font désormais l'objet d'une enquête policière.

Sue Gray ne mâche pas ses mots etprécise que "La consommation excessive d'alcool n'est à aucun moment appropriée dans un lieu de travail professionnel. Des mesures doivent être prises pour s'assurer que chaque ministère ait mis en place une politique claire et solide concernant la consommation d'alcool sur le lieu de travail." 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !