Gouvernement : l'annonce reportée à mercredi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Gouvernement : l'annonce reportée à mercredi
©JOEL SAGET

Vérifications

Gouvernement : l'annonce reportée à mercredi

Cette décision s'explique par la "vérification de la situation fiscale" des futurs membres du gouvernement, a fait savoir la présidence de la République.

Mise à jour 17h00

Au lendemain de sa nomination en tant que Premier ministre, Edouard Philippe est arrivé à l'Élysée ce mardi, peu avant 13 heures, afin de s'entretenir avec Emmanuel Macron sur la composition du gouvernement.

L'Élysée a indiqué en début d'après-midi que la composition du gouvernement sera finalement dévoilée mercredi à 15 heures, et non ce mardi en fin de journée. Cette décision s'explique par la "vérification de la situation fiscale" des futurs membres du gouvernement, a fait savoir la présidence de la République. 

>>>> À lire aussi : Philippe à Matignon : la double erreur politique de la-droite-qui-y-va sans assumer de prendre sa carte de La République En Marche

L'Élysée justifie le report de cette annonce dans un communiqué :

"Conformément à ses engagements de moraliser la vie publique, le Président de la République, en lien avec le premier ministre, a souhaité introduire un temps de vérification afin que la direction générale des Finances publiques et la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique puissent réaliser les diligences nécessaires afin de s’assurer que les personnalités qui sont pressenties au gouvernement :

- Font l’objet d’une première vérification de leur situation fiscale, alors que la loi prévoit que cette vérification ne s’opère qu’après leur nomination 

- Ne se trouvent pas dans des situations de conflit d’intérêt au regard des informations dont dispose la HATVP", explique le communiqué publié par l'Élysée mardi après-midi. 

Depuis la victoire de l'ancien ministre de l'Économie le 7 mai, les spéculations vont bon train sur l'identité et la sensibilité politique des ministres qui intégreront ce gouvernement, dont le président a dit qu'il avait "vocation à durer", rappelle Le Figaro. 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !