Google Chrome devient le deuxième navigateur le plus utilisé en France et en Europe, devant Firefox | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Google Chrome devient le deuxième navigateur le plus utilisé en France et en Europe, devant Firefox
©

Big Browser

Google Chrome devient le deuxième navigateur le plus utilisé en France et en Europe, devant Firefox

Le navigateur compte désormais 750 millions d'utilisateurs à travers le monde, soit 300 millions de plus qu'il y a un an.

Tout sourit pour Google. Son navigateur, Chrome, vient de devenir le deuxième navigateur Internet le plus utilisé en France et en Europe, selon AT Internet. Il représente 25,8% des navigateurs utilisés en Europe, soit une progression de 7 points par rapport à la même période en 2012.

En avril 2013, un internaute européen sur quatre utilisait Google Chrome. Il est d'ailleurs le premier navigateur utilisé en Espagne. En France, il était à la source de 27,2% des visites en moyenne en avril 2013, et talonne de peu le leader en la matière, Internet Explorer et ses 27,7%.

Dans les prochains mois, il est très probable que le navigateur de Microsoft se fasse donc dépasser par celui du géant de Mountain View. Mozilla Firefox passe quant à lui de la deuxième à la troisième place en France, avec 24,4% des visites. Sa part de visites moyenne en Europe a baissé de 4 points en un an.


A travers le monde Chrome compte désormais 750 millions d’utilisateurs actifs. C’est 300 millions de plus qu’il y a un an.

Mercredi avait lieu la conférence Google I/O qui a révélé de nombreuses autres surprises, en particulier le service de streaming musical payant, Google tentant à présent de concurrencer Spotify sur son terrain. Google aurait dores et déjà sécurisé des accords pour son service avec trois majors : Universal, Sony et Warner. Tout sourit donc vraiment à Google.

Lu sur le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !