Gilets jaunes : le calendrier des soldes d'hiver ne sera finalement pas avancé d'une semaine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Gilets jaunes : le calendrier des soldes d'hiver ne sera finalement pas avancé d'une semaine
©PHILIPPE HUGUEN / AFP

Trêve des confiseurs

Gilets jaunes : le calendrier des soldes d'hiver ne sera finalement pas avancé d'une semaine

Selon des informations de Franceinfo, les soldes d’hiver débuteront bien le 9 janvier 2019 dans la majorité des départements.

Les commerçants impactés par le mouvement des Gilets jaunes espéraient obtenir une modification du calendrier et un geste du gouvernement suite à leurs demandes. Selon des informations de Franceinfo, les soldes d’hiver débuteront bien le 9 janvier 2019 dans la plupart des départements. La Confédération des commerçants indépendants de France avait alerté le gouvernement sur la nécessité de venir en aide à la profession avec cette mesure visant à avancer le calendrier des soldes d'une semaine. Ils souhaitaient, grâce à ce nouveau calendrier, compenser les pertes liées au mouvement des Gilets jaunes.  

Francis Palombi, le président de la Confédération des commerçants indépendants de France, était à l'initiative d'avancer la date du début des soldes au 2 ou au 3 janvier. 

Sans l'avancée des soldes, les commerçants et notamment les indépendants vont donc devoir faire face à la concurrence des ventes privées dans les prochains jours et affronter les rabais importants sur Internet. 

La mobilisation des Gilets jaunes doit se poursuivre ce samedi dans le cadre d'un acte 7. La poursuite du mouvement en 2019 pourrait fortement impacter l'économie française et encore plus mettre en danger les commerçants et leurs employés. 

 

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !