Gaza : Israël annonce le retrait total de son armée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Gaza : Israël annonce le retrait total de son armée
©

Vers la fin

Gaza : Israël annonce le retrait total de son armée

L'armée israélienne a achevé sa mission de destruction des tunnels utilisés par les groupes armés palestiniens pour mener des attaques.

Ce n'est pas encore la fin mais quelques signes encourageants apparaissent ce mardi, au bout de 29 jours de conflit entre Israël et le Hamas. En effe, l'armée israélienne a annoncé très tôt ce matin son retrait de Gaza. "Toutes les forces terrestres israéliennes encore déployées dans la bande de Gaza se retireront ce matin du territoire avant l'entrée en vigueur d'une trêve de 72 heures avec le Hamas à 7h00, heure française" a expliqué l'armée dans un communiqué. "Les forces de défense d'Israël seront redéployées sur des positions défensives à l'extérieur de la bande de Gaza et nous maintiendrons ces positions défensives" a détaillé Peter Lerner, lieutenant-colonel et porte-parole de Tsahal.

Par ailleurs, un peu plus tôt dans la journée, Israël et le Hamas ont accepté la proposition égyptienne d'une trêve de 72 heures. Une décision qui a satisfait la communauté internationale. Le patron de l'ONU a de son côté demandé aux deux camps "d'entamer dès que possible des négociations au Caire pour parvenir à un cessez-le-feu durable".

"Israël respectera le cessez-le-feu à partir de demain à 7 heures", a déclaré à l'AFP un responsable israélien, qui a confirmé qu'une délégation de son pays se rendrait bien dans la capitale égyptienne. "Le Hamas a informé il y a quelques minutes Le Caire de son approbation de la trêve de 72 heures pour demain", a de son côté dit à l'AFP un porte-parole du Hamas, Sami Abou Zouhri. Un autre mouvement islamiste armé, le Jihad islamique, qui doit également prendre part aux pourparlers au Caire a, quant à lui, fait savoir dans un communiqué que "le cessez-le-feu interviendra dans les prochaines heures". 

Plus de 1 850 Palestiniens sont morts dans la bande de Gaza, selon les services de secours locaux, depuis le début le 8 juillet. Côté israélien, 64 soldats et trois civils ont été tués. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !