Gaspillage alimentaire : Ségolène Royal va réunir la grande distribution pour exiger des changements de pratiques | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
La ministre de l'Ecologie explique qu'un "contrat" sera présenté aux grandes enseignes.
La ministre de l'Ecologie explique qu'un "contrat" sera présenté aux grandes enseignes.
©Reuters

À table

Gaspillage alimentaire : Ségolène Royal va réunir la grande distribution pour exiger des changements de pratiques

"Il vaut mieux finalement de bonnes pratiques, parce que c'est plus rapide, que des lois qui vont mettre du temps" estime Ségolène Royal.

Invitée ce lundi matin sur i-Télé, Ségolène Royal a annoncé qu'une réunion entre les différents représentants de la grande distribution se tiendra dans les dix prochains jours. La ministre de l'Ecologie explique qu'un "contrat" sera présenté aux grandes enseignes, afin qu'elles changent leurs pratiques pour mieux lutter contre le gaspillage alimentaire. 

"Il est très important de lutter contre le gaspillage alimentaire à un moment où tout le monde n'a pas les moyens de se nourrir correctement (…) Il est inadmissible que les grandes surfaces détruisent des stocks alimentaires notamment en mettant de l'eau de Javel dessus" a-t-elle notamment déclaré. 

Après avoir validé la loi sur la transition énergétique, le Conseil constitutionnel a retoqué un des articles du texte, qui ciblait le gaspillage alimentaire. Selon Ségolène Royal, les grandes surfaces "s'attendaient au vote de ce dispositif". "Je ne vais pas en rester là (…) Je vais donc réunir dans les 10 jours qui viennent les grandes surfaces pour les mettre devant leurs responsabilités" assure la ministre. 

"Je vais leur demander, et c'est l'opinion publique qui jugera, de signer un contrat avec la ministre de l'Écologie que je suis pour s'engager à changer leurs pratiques (…) Il vaut mieux finalement de bonnes pratiques, parce que c'est plus rapide, que des lois qui vont mettre du temps" estime Ségolène Royal.

 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !