Liliane Bettencourt mise sous tutelle ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Liliane Bettencourt mise 
sous tutelle ?
©

Bis repetita

Liliane Bettencourt mise sous tutelle ?

La fille de la milliardaire et ses deux enfants voudraient être entendus par un juge dans le cadre d'une instruction.

Nouveau rebondissement dans l'affaire Bettencourt. Alors que mère et fille avaient affiché leur réconciliation en décembre dernier, Le Monde révèle que Françoise Bettencourt-Meyers vient à nouveau de déposer une demande de mise sous tutelle pour sa mère Liliane.

"Des inquiétudes sont apparues qui font craindre de nouvelles dérives contraires aux intérêts de Mme Liliane Bettencourt", indique la requête transmise à la juge des tutelles de Courbevoie. Au mois de mars, cette dernière aurait déjà constaté que "les facultés cognitives de Mme Liliane Bettencourt sont nettement altérées par une maladie cérébrale", ce qui remet en cause sa capacité à administrer seule ses biens.

La fille de Liliane Bettencourt semble convaincue qu'un cercle de quelques proches s'est reformé autour de l'héritière de L'Oréal pour la couper de sa famille. Elle vise notamment l'avocat Pascal Wilhem, qu'elle soupçonne d'avoir poussé la milliardaire a investir massivement dans la société de Stéphane Courbit, qui est aussi l'un de ses clients.

Françoise Bettencourt Meyers n'est plus seule à demander la mise sous tutelle de sa mère. Ses deux enfants, uniques petits-enfants de Liliane Bettencourt, se sont joints à leur mère dans cette démarche.

Pour Maitre Weiss-Gout, avocat de Françoise Bettencourt-Meyers : "Leurs inquiétudes, portent tant sur la protection de la personne de Mme Liliane Bettencourt que sur la gestion de ses biens. Aujourd'hui, la mise en oeuvre du mandat de protection future n'empêche pas l'intimité de Mme Liliane Bettencourt d'être peu à peu investie par ses conseils, médecins et prestataires ainsi que par leurs familles, laissant à Mme Françoise Bettencourt Meyers et à ses enfants une place non seulement limitée, mais contrôlée et encadrée, le tout s'accompagnant à différentes occasions d'un véritable dénigrement."

D'autre part, Françoise Bettencourt-Meyers a expliqué avoir eu du mal a se retrouver seule avec sa mère. Que ce soit à l’hôpital ou ailleurs, il lui apparait clair que l'infirmier de sa mère cherche à controler l'emploi du temps de sa patiente.

"Il ne lui est pas facile d'être vraiment seule dans l'intimité avec sa mère, "l'infirmier" Alain T. feignant seulement de s'éloigner, mais cherchant en réalité à être au courant de tout, orchestrant l'emploi du temps de Mme Liliane Bettencourt, la sélection et la programmation de ses visites." confie Maître Wiess-Gout

Enfin, Françoise Bettencourt-Meyers, souhaiterait, dans le cadre d'une instruction, être entendue, elle, ses deux enfants ainsi que Me Wilhelm.

En tout fin de journée, on apprenait que l'avocat de madame Bettencourt, Pascal Wilhem, était visé par une enquête déontologique. En effet, comme expliqué précédemment, l'avocat de Madame Bettencourt est également celui de Mr Courbit. Or, il semble que ce soit Pascal Wilhem qui ai soumis l'idée d'un investissement, on parle de 143 millions d'euros, au sein de la société de Mr Courbit, société spécialisé dans les jeux de hasard.

Le bâtonnier de Paris Me Jean Castelain a donc ouvert une enquête déontologique ce mercredi concernant maître Wilhem.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !