Hollande veut supprimer la Cour de justice de la République | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Hollande veut supprimer
la Cour de justice
de la République
©

Proposition

Hollande veut supprimer la Cour de justice de la République

Le candidat socialiste a présenté ce lundi une proposition de réforme judiciaire.

Ce lundi soir, François Hollande a proposé une réforme judiciaire d'ampleur. Il a affirmé vouloir supprimer la Cour de justice de la République (CJR) qui juge les crimes et délits imputables aux ministres dans l'exercice de leur fonction.

Il estime que "les ministres doivent être des citoyens commes les autres" et devraient être "soumis aux juridictions de droit commun".
Le candidat socialiste a également réaffirmé sa volonté de réformer le statut pénal du chef de l'Etat.

Afin de faciliter l'accès à la justice, il a proposé de "revoir le périmètre de compétence des tribunaux d'instance et des tribunaux de grande instance" et de "créer un guicher unique de greffe (...) dans toute la France, pour toutes les demandes, quelle que soit la juridiction regardée compétente".

Les réactions n'ont pas tardé. Ce mardi sur Europe 1, Henri Guaino, le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy a jugé l’idée de François Hollande "très mauvaise". "Je suis un républicain et je suis toujours violemment opposé à cette volonté qu'ont certains de détruire pas à pas toutes les institutions, tous les principes et toutes les valeurs de la République", a-t-il déclaré.

Laurent Fabius a soutenu le candidat socialiste, alors que lui-même est passé devant la CJR dans le cadre de l'affaire du sang contaminé et a été relaxé : devant un tribunal ordinaire, la procédure "aurait été beaucoup plus rapide pour finir par déclarer ce que la Cour de justice a fini par déclarer" a estimé l'ancien Premier ministre, qui a regretté que la procédure ait duré "dix ans".

Lu sur TF1 News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !