Hollande, ménagé au sommet de l’OTAN | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Hollande, ménagé au sommet de l’OTAN
©

Scène internationale

Hollande, ménagé au sommet de l’OTAN

Les alliés de l’OTAN ont affiché cause commune malgré le retrait anticipé des troupes françaises en Afghanistan.

Les débuts du nouveau président français sur la scène internationale se sont bien passés… François Hollande a en effet été ménagé par les vingt-sept de l’alliance atlantique à Chicago aux États-Unis après avoir pourtant détaillé le retrait des troupes françaises d’Afghanistan, tout en assurant que la France resterait engagés "d’une façon différente" dans l’opération. L’Otan, qui a toutefois fait cause commune en assurant qu’il n’y aurait pas de "retrait précipité", attend encore les précisions sur l’ampleur du désengagement français, dont le contingent compte 3 500 hommes sur les 130 000 militaires présents en Afghanistan. 

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !