François Hollande pourrait prolonger l'état d'urgence après le 26 février | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François Hollande pourrait prolonger l'état d'urgence après le 26 février
©Reuters

Décision

François Hollande pourrait prolonger l'état d'urgence après le 26 février

Europe 1 a révélé ce mercredi qu'"une loi de prolongation de l'état d'urgence est en préparation".

François Hollande aurait l'intention de prolonger l'état d'urgence après le 26 février, selon une information d'Europe 1. "Une loi de prolongation de l'état d'urgence est en préparation pour être présentée en Conseil des ministres dès la première semaine de février", a révélé le site d'information ce mercredi. "C’est simple, avec l’état d’urgence, c’est plus difficile pour les terroristes d’organiser un attentat", aurait expliqué un responsable haut placé. 

Depuis l'entrée en vigueur de l'état d'urgence, à la suite des attentats du 13 novembre, plus de 3000 perquisitions administratives ont été menées et 400 personnes ont été assignées à résidence. Environ 500 armes , dont 50 de guerre, ont été saisies et 10 salles de prière clandestines ont été fermées. Pour l'Elysée, ces résultats sont un argument de taille. D'autant que sept Français sur dix se disent favorable à la prolongation de l'état d'urgence, rappelle Europe 1. 

Plusieurs experts de la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH) a pourtant appelé la France à ne pas le prolonger. L'ONU a en effet estimé que les restrictions liées à ce dispositif étaient "excessives et disproportionnées" et rappelé le cas de sept militants écologistes assignés à résidence pour avoir été suspectés de vouloir manifester. Pour la CNCDH, cette affaire est "particulièrement alarmante". Elle ajoute que "ces mesures ne semblent pas s'ajuster aux principes fondamentaux de nécessité et de proportionnalité".
Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !